D'abord, c'est peu glamour, mais il faut  tous les jours regarder sous la queue du chat ! Si un petit grain de riz , rond ou plus souvent allongé dépasse, votre chat a des vers, et il faut agir immédiatement ! Car cela se transmet. Et personne n'est d'accord, transmission chat à chat ok, mais chat à humain, ça reste douteux.

 

Les chats à risques : les chatons, classique, et une fois adultes : les chats qui chassent, ramènent des petites bébêtes, qui trainent par monts et par vaux, ...Ceux-là sont à traiter ré-gu-li-è-re-ment ! 

Par expérience, plus de 2 fois par an, malgré les recommandations vétérinaires.

Est-ce une coïncidence ? Un de mes chats, Misou, a vomi (beurk) un truc immonde ressemblant de loin à une colonne vertébrale blanche, de près ... ça bougeait ! Un ascaride. Et ceci peu de temps après avoir goûté au lait! Ce qu'elle ne fait jamais, car c'est la seule fois où je lui en proposais ....

Quel vermifuge et comment l'administrer ?

Pour avoir testé et re-testé sur 5 chats : le top : les petits comprimés Clément. 

A donner en prenant rapidement et gentiment le chat par surprise, on pince fort entre deux doigts de part et d'autre de la machoire du minet, entre les maxilaires, à la base, de sorte que la gueule s'ouvre directement, et hop on enfourne super vite le petit comprimé (pas Ascatène, le Clément) au plus profond de la gorge.

Vous savez si le chat a avalé le vermifuge si et seulement si (car oui, les minous sont des roublards et simulent !!!) vous voyez sa langue sortir après.

Franchement, c'est un coup de main à prendre mais, mélanger à de la pâtée ou aux croquettes, ou la grosse seringue dans la gueule ... Ca n'a jamais été efficace chez moi !

Mes trois chats n'ont plus ni puces, ni vers depuis au moins un an : ouf !!!!